Oligo-ProAnthocyanidines (OPC) des pins maritimes : un actif très renommé

 Oligo-ProAnthocyanidines (OPC) des pins maritimes : un actif très renommé

Le pin maritime est une espèce de pin originaire des pays méditerranéens, dont l'Espagne, la France, le Portugal, l'Italie, la Croatie et le Maroc. L’Oligo-ProAnthocyanidine (OPC de pin maritime) est préparé à partir de l'écorce de pin maritime français par un procédé standardisé. Les arbres sont cultivés en monoculture exclusivement dans une zone étroite du sud-ouest de la France (Landes de Gascogne).

L’OPC de pin maritime de pin maritime contient principalement des procyanidines et des acides phénoliques. La quantité totale de procyanidines est normalisée à 70 ± 5 %. l’opc de pin maritime contient également plusieurs autres actifs, dont des monomères flavonoïdes tels que la catéchine (similaires à celles que l'on trouve dans le thé vert), l'épicatéchine et la taxifoline, des acides phénoliques, notamment les acides gallique, férulique, caféique, vanillique, p-coumarique, protocatéchique et p-hydroxybenzoïque, ainsi que leurs glucosides et esters de glucose.

La recherche suggère que l’OPC de pin maritime possede une activite antioxydante significative basée principalement sur sa teneur en procyanidine. Les preuves disponibles provenant d'essais cliniques publiés suggèrent qu'il est proche d'être une panacée.

1- L’écorce de pin maritime : d’où ça vient ?

Le pin maritime est une espèce de pin originaire des pays méditerranéens, dont l'Espagne, la France, le Portugal, l'Italie, la Croatie et le Maroc. Il est désormais un complément alimentaire connu et vendu à l'international. Ses puissantes propriétés antioxydantes, circulatoires et anti-inflammatoires notamment lui ont valu une réputation bien méritée.

2- Zoom sur les propriétés médicinales et l’OPC de pin maritime

La recherche suggère que l’OPC de pin maritime possède une activité antioxydante significative basée principalement sur sa teneur en procyanidine. Il a également un effet anti-inflammatoire, microcirculatoire et cardiovasculaire.

L’OPC de pin maritime a été évalué et utilisé pour presque tous les systèmes du corps. En effet, les essais cliniques ont démontré l'efficacité pour l'insuffisance veineuse chronique (IVC), la thrombose veineuse profonde (TVP), le diabète, l'hypertension, l'œdème induit par un traitement antihypertenseur, la maladie coronarienne, l'asthme, le trouble déficitaire de l'attention avec hyperactivité (TDAH), l'endométriose, la dysménorrhée, la cognition....

L’OPC de pin maritime et anti-inflammatoire ?

Chez l'homme, il a été démontré que l’opc de pin maritime, inhibe l'activation de NF-kappa, l'activité de la cyclooxygénase (COX)-1 et COX-2 et réduit le niveau de la protéine C-réactive (CRP). La recherche animale suggère que cet extrait peut réduire l'activité de la myéloperoxydase chez les rats atteints d'une maladie intestinale inflammatoire. D'autres recherches in vitro montrent que l'extrait d'écorce de pin maritime standardisé peut également réduire la production d'interleukine (IL)-1 et d'IL-2.

Cependant, d'autres recherches suggèrent que l’OPC de pin maritime n'affecte pas les niveaux de divers marqueurs inflammatoires, notamment la CRP, l'IL-1 ou l'IL-6.

L’OPC de pin maritime et la santé cardiovasculaire

L’OPC de pin maritime pourrait être utile dans la prévention des maladies cardiovasculaires en raison de ses effets anti-inflammatoires et antioxydants. Plus particulièrement, il peut prévenir les dommages endothéliaux induits par les radicaux libres et réduire le potentiel d'athérogenèse et de formation de thrombus par vasodilatation.

D'un autre côté les procyanidines (dans l’OPC de pin maritime) réduisent la perméabilité capillaire, qui contribue à l'œdème et aux microsaignements, en réticulant les protéines de la paroi capillaire telles que le collagène et l'élastine.

Dans des études humaines, la prise d'un extrait standardisé d'écorce de pin maritime (OPC de pin maritime) pendant 30 mois a permis d'atténuer la progression des plaques athéroscléreuses chez des adultes sains asymptomatiques présentant des plaques non sténosantes.

L’OPC de pin maritime pourrait être utile pour réduire le taux de cholestérol chez les patients présentant un risque de complications cardiovasculaires. Cependant, les résultats de la recherche clinique sont contradictoires concernant L'hypercholestérolémie.

L’OPC de pin maritime et le diabète : efficace ?

L’OPC de pin maritime semble diminuer la glycémie chez les patients diabétiques type 2. Par ailleurs, le mécanisme n'est pas clair, et l'extrait standardisé d'écorce de pin maritime ne semble pas avoir d'effet sur la sécrétion d'insuline. Des preuves issues de la recherche animale suggèrent que les effets antidiabétiques de cet extrait sont liés à sa capacité à réduire le stress oxydatif. En effet, Le stress oxydatif joue un rôle dans la pathogenèse du diabète et contribue aux complications liées au diabète telles que la rétinopathie, la neuropathie et la néphropathie.

L’OPC de pin maritime et l’insuffisance veineuse :

Chez l'homme, la prise d'extrait standardisé d'écorce de pin maritime semble améliorer l'élasticité et le tonus des parois veineuses.

La recherche clinique montre que la prise de l'extrait standardisé d'écorce de pin maritime L’OPC de pin maritime par voie orale réduit l'œdème, la douleur et la lourdeur des jambes chez les personnes souffrant d'insuffisance veineuse chronique.

L’OPC de pin maritime et la prostate :

Son intérêt pour la prostate a été mesuré dans trois groupes d'hommes âgés de 75 ans et plus selon une étude.

• Le premier groupe : Le groupe standard a suivi un régime sans sel et sans sucre.

• Le deuxième groupe : Il a été traité avec des produits pharmaceutiques conventionnels.

• Le troisième groupe : Il a reçu un supplément d’OPC de pin maritime

À la fin de l'étude (durée de l’étude : 8 semaines), les hommes prenant de l’OPC de pin maritime ont signalé une amélioration de 24 % a 51% de la vidange de la vessie, de la fréquence des mictions diurnes ou nocturnes, du débit et des interruptions.

Le taux d'amélioration était plus élevé que les autres groupes avec des effets bénéfiques plus rapides.

L’OPC de pin maritime et la fibromyalgie :

Une étude américaine réalisée en mars dernier a montré qu’un apport quotidien de 150 mg d'extrait d'écorce de pin permettrait de minimiser l'intensité des symptômes de la fibromyalgie, et cela sans aucun effet secondaire.

L’OPC de pin maritime et la performance cognitive :

In vitro, l'extrait protège les cellules du cerveau des animaux contre les effets toxiques de niveaux élevés de glutamate, et également contre les effets toxiques de la protéine bêta-amyloïde, qui se trouve dans les plaques caractéristiques de la maladie d'Alzheimer. Ce potentiel protecteur a été attribué aux effets antioxydants de l'extrait d'écorce de pin maritime. Dans le cadre de recherches cliniques menées sur des adultes en bonne santé souffrant d'un stress oxydatif élevé, L’OPC de pin maritime réduit considérablement le stress oxydatif et améliore les fonctions cognitives.

L’OPC de pin maritime et le trouble déficitaire de l'attention avec hyperactivité :

Chez les enfants atteints de trouble déficitaire de l'attention avec hyperactivité, il a été démontré que l’OPC de pin maritime augmente les niveaux de glutathion réduits, réduit les niveaux de glutathion oxydé, et améliore le statut antioxydant total, ainsi qu'il normalise les concentrations des catécholamines urinaires et diminue les concentrations de dopamine.

3- Pycnogenol et extraits de pin maritime : quelle différence ?

Le pin maritime est une espèce de pin originaire des pays méditerranéens, dont l'Espagne, la France, le Portugal, l'Italie, la Croatie et le Maroc. Le Pycnogenol est préparé à partir de l'écorce de pin maritime français par un procédé standardisé. Les arbres sont cultivés en monoculture exclusivement dans une zone étroite du sud-ouest de la France (Landes de Gascogne).

Le Pycnogenol contient principalement des procyanidines et des acides phénoliques. La quantité totale de procyanidines est normalisée à 70 ± 5 %. Le Pycnogenol contient également plusieurs autres actifs, dont des monomères flavonoïdes tels que la catéchine (similaires à celles que l'on trouve dans le thé vert), l'épicatéchine et la taxifoline, des acides phénoliques, notamment les acides gallique, férulique, caféique, vanillique, p-coumarique, protocatéchique et p-hydroxybenzoïque, ainsi que leurs glucosides et esters de glucose.

Consultez les produits à base de OPC de pin maritime dans notre application BioCurae.

Afin de vous proposer le meilleur service possible, BioCurae® utilise des cookies. En cliquant sur le bouton ci après, vous déclarez accepter notre politique de cookies et leur utilisation.